Pierre-André Valade et Hugues Dufourt, devant une toile d’Agnès Desplaces, Paris, juin 2012